L’ostéomalacie chronique peut causer de la douleur, limiter l’amplitude de mouvements et même causer un handicap

Les mesures de la douleur, de la rigidité et des fonctions physiques chez les adultes

L’indice de WOMAC (Western Ontario and McMaster Universities Osteoarthritis Index) est un questionnaire conçu pour évaluer la douleur, la rigidité et les fonctions physiques des patients souffrant d’arthrite à la hanche ou au genou. Il a été utilisé pour les patients avec différentes pathologies, y compris les douleurs au bas du dos, l’arthrite rhumatoïde, l’arthrite rhumatoïde juvénile, le lupus érythémateux disséminé et la fibromyalgie.1

 

L’expérience de la douleur peut être exacerbée par des calcifications extraosseuses douloureuses (colonne vertébrale, cou, tendon d’Achilles, hanches) et de l’arthrose.2 Les adultes présentant la XLH rapportent une augmentation de la douleur et de la rigidité.3

Les données sont tirées d’une étude internationale sur le fardeau de la maladie effectuée sur 165 patients présentant la XLH.2

À peu près 50 % des adultes qui ont une fracture résultant d’un traumatisme léger

En moyenne, approximativement 50 % des adultes présentant la XLH ont leur première fracture résultant d’un traumatisme léger à l’âge de 26,5 ans, et ils auraient eu en moyenne 3,7 fractures résultant d’un traumatisme léger au moment de répondre au questionnaire.3

Le questionnaire démontre les limitations de l’amplitude de mouvement et la mobilité physique réduite des adultes présentant une XLH

Les restrictions de l’amplitude de mouvement et les troubles de la démarche sont fréquents chez les adultes présentant une XLH, ce qui limite leur mobilité physique. Plusieurs souffrent également de douleurs et quelques adultes doivent utiliser appareil de marche.3

Références :

1. Indice de WOMAC (Western Ontario and McMaster Universities Osteoarthritis Index). Site internet de l’American College of Rheumatology. https://www.rheumatology.org/I-Am-A/Rheumatologist/Research/Clinician-Researchers/Western-Ontario-McMaster-Universities-Osteoarthritis-Index-WOMAC. Visité le 1er mars 2018. 2. Linglart A, Biosse-Duplan M, Briot K, et al. Therapeutic management of hypophosphatemic rickets from infancy to adulthood. Endocr Connect. 2014 ; 3(1) :R13-30. 3. Skrinar A, Marshall A, Javier San Martin M, et al. X-linked hypophosphatemia (XLH) impairs skeletal health outcomes and physical function in affected adults. Recherche présentée à : Endocrine Society 97th Annual Meeting; March 5-8, 2015; San Diego, CA.